MoneyRoad by StreamMind : Un orchestrateur puissant de facturation, paiement, crédit, KYB/KYC/KYS/UBO

En France, un quart des dépôts de bilan résulte de retards de paiement et impayés. Face à ce constat, la deeptech française StreamMind a développé une solution de pointe, globale et performante : MoneyRoad. Celle-ci permet d’automatiser, d’optimiser et de sécuriser la totalité des processus de facturation et de paiement. La parole au CEO de StreamMind, Nicolas Muhadri.

MoneyRoad est une application novatrice de paiement tout-en-un. Parlez-nous en !

Notre conviction fondatrice pour MoneyRoad , c’est que plus les entreprises professionnalisent le suivi de l’encours clients, plus les débiteurs font preuve de diligence. C’est pourquoi MoneyRoad vise dans son principe à fluidifier et sécuriser toute la chaîne de paiement, grâce à de nouveaux outils performants et simples, permettant de reprendre la main sur le contrôle des rentrées et leurs délais.

Son atout majeur, c’est qu’une seule technologie orchestre l’ensemble des services autour du paiement, notamment : l’échange sécurisé de documents, la facturation en temps réel, le paiement (virement/prélèvement/carte), le paiement instantané, le crédit modulable, l’identification et le contrôle sécurisé des comptes des sociétés partenaires : KYB/KYC/KYS/UBO (adossé aux systèmes officiels interbancaires de vérification d’identité bancaire).

Ce qui fait de MoneyRoad une ‘tour de contrôle’ des paiements unique, c’est qu’elle s’interface aux systèmes existants, sans que toutes les parties prenantes, internes ou externes, en soient nécessairement équipées. En termes simples, même si l’interlocuteur de l’entreprise, lors d’un processus de paiement, n’est pas de son côté équipé de MoneyRoad, cela fonctionne ! Il suffit qu’une des parties prenantes en dispose pour que toutes les autres puissent en bénéficier.

MoneyRoad constitue également un cadre normalisé de négociation. Un exemple entre autres ? Dès qu’un créancier envoie sa facture, il peut donner la possibilité de négocier en ligne les modalités de paiement. La visibilité sur le cashflow est donc améliorée, tout en préservant la relation commerciale.

Comment s’effectue l’identification et le contrôle des comptes clients et fournisseurs ?

Ce qui fait l’amplitude et la force de MoneyRoad, c’est sa connexion directe avec les systèmes automatisés de paiement et de contrôle des banques. En effet StreamMind est l’éditeur historique du réseau interbancaire français SEPAmail™.

Pourquoi parlez-vous de ‘globalité’ ?

Nous avons conçu MoneyRoad comme un ‘orchestrateur des paiements’, afin de relever le défi de la globalité. C’est un système qui permet de tout faire, de A à Z, au sein d’une solution unique, de manière rapide et sécurisée. Ce qui inclut en particulier de pouvoir télécharger les documents obligatoires, initier le paiement des virements, gérer les acceptations de devis… Pour les entreprises, c’est la fin du cauchemar administratif. Elles peuvent utiliser MoneyRoad comme un levier, en fonction de leurs besoins, en sachant que chaque nouvelle fonctionnalité déployée va venir enrichir l’outil de travail et le rendre de plus en plus performant et sécuritaire.

Est-ce une solution abordable pour toutes les entreprises ?

Avec MoneyRoad, et sans programmation en amont, toute entreprise, quelle que soit sa dimension, peut disposer des outils qui lui manquent. En pratique, c’est une solution multidimensionnelle et partageable, utilisable sous forme d’APIs et/ou d’interfaces Web pour l’utilisateur final, sur smartphone et/ou tablette. Autrement dit, MoneyRoad a la capacité d’être utilisée dans tous les modes : mode serveur, PC, tablette, smartphone…

Et on oublie les délais et les frais d’installation, les coûts de licence et la maintenance. Pas d’abonnement, on paie ‘au coup par coup’ à l’utilisation, en connexion réelle avec l’activité puisque la facture correspond à chaque demande de paiement envoyée.

Article publié le 30/03/2021 à 15h46 sur Challenges.

Partagez :